12 décembre : Florian Bellafont soutient sa Thèse.

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Institut Supérieur Aquitain du Bâtiment et des Travaux Publics
PDF
Vous êtes ici :

Florian Bellafont, Un nouvel Ingénieur de l'ISABTP, Docteur en génie civil.

C'est jeudi 12 décembre que Florian Bellafont, major de la promotion 2016 de l'ISABTP, a soutenu sa thèse en vue de l'obtention du titre de Docteur en Génie Civil de l' UPPA. Pendant trois années, ce sympathique doctorant s'est concentré sur l'étude des ondes infragravitaires (IG) qui sont des vagues de surface dont la période est comprise entre 30 s et 5 à 10mn. Pour cela, son champ de recherche a été l'embouchure de l' Adour et le Port de Bayonne. Du fait de leur grande longueur d'onde, les vagues IG sont difficilement amorties par les structures de protection portuaires. Une fois dans le port, elles peuvent entraîner la mise en résonance du bassin et/ou des navires de commerce amarrés à quai et impacter l’exploitation portuaire.
C'est dans le cadre du laboratoire de recherches SIAME, adossé à l' ISABTP et dirigé par Stéphane Abadie, Professeur des Universités à l' ISABTP, que Florian a été accueilli. Ses travaux ont été co-dirigés au sein du groupe IVS (Interaction Vagues Structures) par Denis Morichon, Maitre de Conférences HDR à l' ISABTP et Volker Roeber, chercheur et titulaire de la chaire HPC Waves (Vagues côtières et Calculs Hautes Performances) développée dans le cadre du programme E2S de l' Université.
Mais revenons aux vagues IG : en combinant l’analyse de données de niveau d’eau collectées pendant trois campagnes de mesures in situ (durant trois hivers) au large (bouée de houle) et dans le port (capteurs de pression), et les résultats de simulations numériques décrivant la propagation de ces vagues, de leur génération au large à leur transformation dans l’Adour, Florian a pu établir des corrélations entre paramètres d'agitation de la mer au large, configuration de l'embouchure, activités portuaires (dragages) et impact sur le développement et l'amplitude de ces ondes IG. Des premiers modèles prédictifs ont pu être validés et des hypothèses d'amélioration testées.
Florian a soutenu brillamment sa thèse en anglais devant un Jury international composé de Philippe Bonneton, Directeur de Recherche CNRS à l'Université de Bordeaux et Président du Jury, Ad Reniers, Professeur à l'Université de Delft (Pays Bas), rapporteur, France Floc'h, Maitre de Conférences à l'Université de Bretagne, examinateur, Philippe Sergent, Directeur de Recherche au CEREMA, examinateur et Denis Morichon et Volker Roeber, déjà cités.
S'en est suivie une longue série de questions de haut niveau des membres du jury qui chacun à leur tour ont souligné l'énorme et la grande qualité du travail effectué par Florian et les perspectives ouvertes par les résultats obtenus.
Enfin, après délibération le Jury a décerné, avec les félicitations, le titre de Docteur en Génie Civil de l'Université de Pau à Florian.
Il ne restait plus qu'à fêter ce nouveau docteur issu des rangs de notre école d'ingénieurs. A titre personnel, j'y ajoute mes félicitations et je n'oublie pas que Florian avait aussi été un énergique et infatigable chef de chantier lors du projet humanitaire au Guatemala en mars 2016.

André Joie